Tendances

L'événementiel, en quête d’authenticité

Depuis quelques années, les modes de consommation sont teintés d’une quête d’authenticité. Fini le bling-bling, place à la transparence, à la simplicité, au naturel. Le back to basics, une tendance qui se reflète inévitablement dans la communication des entreprises et les événements qu’elles initient.


Alimentaire, cosmétique et tourisme, la quête du naturel et de la transparence est constante. Les consommateurs sont depuis quelques années à la poursuite de valeurs authentiques, révélateur d’une soif de vérité. Et cette tendance pousse les entreprises à se réinventer, réinventer leur production et leur communication.

Les principes de consommation de masse sont progressivement remis en cause et les consommateurs se tournent vers des marques à travers lesquelles ils perçoivent des valeurs de vérité, de confiance, de proximité et de traçabilité.

C’est ainsi que depuis quelques années, les entreprises mettent davantage en avant des valeurs de tradition et de provenance géographique, avec la volonté de se montrer totalement transparent. Telle est la raison du succès grandissant des produits bios ou issus du terroir, des marchés des producteurs et des ventes directes à la ferme.

Les valeurs humaines semblent reprendre le pas sur les valeurs commerciales. Plus que jamais, l’authenticité est au cœur du débat.

Pour servir les attentes des consommateurs, les outils marketing sont multiples : mettre l’accent sur l’histoire d’une marque, tenir un discours cohérent de valeurs et d’engagements, ou encore renforcer le lien avec le consommateur sont autant de moyens clés pour véhiculer cette authenticité.

Dans ce contexte, le succès des nouveaux médias est une opportunité pour les entreprises qui souhaitent créer de la proximité avec leurs consommateurs : utiliser les réseaux sociaux, organiser des évènements, se montrer accessible et transparent dans les discours, afin de tisser un lien authentique avec son audience.

 

 

Le groupe LVMH fut un des précurseurs du mouvement. Le leader mondial des produits de luxe, à, en 2011 puis en 2013, lors de ses « Journées particulières », offert au grand public la possibilité de découvrir les coulisses de  ses marques prestigieuses. L’occasion de dévoiler son savoir faire dans tous les secteurs : vins & spiritueux, mode & maroquinerie, parfums et cosmétiques ou encore montres et joaillerie.

L’objectif de cet événement inédit : s’afficher auprès du grand public, non pas comme un industriel du luxe, mais comme un artisan au savoir-faire unique. Une opération à succès, orchestrée par le groupe Havas, et soutenue par un dispositif de communication globale (campagne de publicité, RP, stratégie digitale, application mobile).

Cette tendance de retour à l’authenticité se reflète également dans le contenu des évènements initiés par les marques, frappé lui aussi d’une quête de simplicité.

Côté scénographie, retour aux matériaux bruts, authentiques (du bois, du fer et de l’alu) et aux mélanges aux aspects classieux (plus de brillant, place au laqué blanc mat). On réutilise on revisite, on réinvente, avec du mobilier en palettes, des barriques ou encore des caisses de vin. Les matériaux sont bruts, mais le rendu reste design et épuré, tout droit sorti d’un magazine de déco ou d’une planche tendance Pinterest.

 

événements authentiques

 

Chez le traiteur, les produits issus du terroir n’ont jamais fait autant fureur. L’époque de la cuisine moléculaire est révolue. Les produits naturels et artisanaux s’imposent, gage d’un savoir faire et d’un respect de la tradition. Foie gras, huîtres et produits nobles sont rois.

Avec une clientèle toujours avide de nouveauté, le défi est d’autant plus grand. Pour cela, les chefs cuisiniers revisitent des recettes simples et nobles en y ajoutant une touche d’originalité. L’objectif : offrir une cuisine à la fois authentique, savoureuse et colorée.

L’accent est également mis sur la provenance des produits. Les buffets impersonnels se font rares. Producteurs, artisans et vignerons ont la côte, et prennent place sur des étals ou stands au sein même des événements, pour présenter et faire déguster leurs produits directement aux invités.

 

glamping

 

Autre exemple dans la recherche presque effrénée d’authenticité, la tendance du Glamping qui fait fureur dans les festivals, (voir article Glamping). Derrière le succès de ce mode d’hébergement, une démarche plus ou moins explicite de recherche d’authenticité. Par le biais de l’hébergement insolite, il s’agit de choisir une rupture avec la civilisation urbaine.

Cette quête d’authenticité ambiante traduit un besoin finalement plus profond, de redonner du sens. Le défi des agences évènementielles est donc de proposer des évènements porteurs de sens, plus que jamais cohérents avec les valeurs de l’entreprise.


 Crédit photo de couverture : LVMH / Havas, photo 1 et 2 : Love is a big deal, photo 3 : Stouttent
Auteur : Stéphanie Le Frapper


 Ecrire un commentaire