Tendances

Les événements que vous avez ratés en 2014


L’événement majeur de 2014 fut sans conteste la Coupe de monde de football au Brésil. Mais à côté des manifestations d’ampleur nécessitant des moyens financiers et humains importants, d’autres émergent en parallèle.

Insolites ou prometteurs, quels sont les événements que vous avez (peut-être) ratés en 2014 ?


Le Festival de musique émergente (FME) en Abitibi-Témiscamingue (Québec)

 

nme festival© Graeme Phillips

 

Ce festival créé en 2003 se déroule tous les ans dans la ville de Rouyn-Noranda. La légende raconte que son fondateur, Sandy Boutin, en avait assez de devoir se rendre jusqu’à la lointaine Montréal pour écouter des concerts. Autant les organiser dans son fief !

Crédo des organisateurs ? « Favoriser la diffusion de musique originale et l’émergence de sa jeune relève ». Mais aussi être un moteur économique régional et faire parler de l’Abitibi-Témiscamingue.

Aujourd’hui, le festival enregistre 24 000 entrées pour un budget de 800 000 euros. Signe distinctif ? Il se déroule fin janvier en plein cœur de l’hiver enneigé et la population de la ville augmente alors d’un tiers pendant 4 jours.


La « Roux pride » aux Pays Bas

 

Roux pride

 

Le festival « Roodharigendag » (ou « Redhead Days ») se tient chaque année à Breda, aux Pays-Bas. Fin septembre, plus de 4000 personnes revendiquent leur exotisme capillaire, autour d’activités spécialement conçues pour les roux.

La participation des festivaliers étant gratuite, les organisateurs se rémunèrent principalement via le merchandising ou les sponsors. Ainsi, il est possible d’acheter des t-shirts, des portes-sacs ou encore le livre souvenir de Redhead Days.


La fête des couleurs en Inde (Holî)

 

holi festival 3 © Andy Basile Insight

 

En mars, l’Inde célèbre la crémation du démon Holîka (métaphore de la victoire du bien sur le mal). Les participants s’aspergent de pigments de couleurs. Le rouge symbolise l’amour, l’orange, l’optimisme, le bleu, la vitalité et le vert, l’harmonie. L’événement dure seulement quelques jours. Plus qu’une fête, l’Holî constitue un symbole de cohésion nationale, au cours de laquelle les différences sociales sont reléguées au second plan.


Le festival de sculptures glacées d’Harbin (Chine)

 

festival harbin

 

Dans cette ville chinoise de la région du Heilongjiang, les températures moyennes en janvier avoisinent les -15 °. Les habitants organisent un festival d’expositions de sculptures de glaces illuminées, entre le 5 janvier et la fin du mois. Certaines peuvent atteindre plusieurs milliers de mètres carrés de neige.

La marque chinoise de bière «Harbin » sponsorise l’évènement et conçoit des sculptures colossales par - 34 °. Elle a d’ailleurs réalisé une sculpture à l’aide de…. bières, pour un spot publicitaire.


Le festival de la Tomatina à Buñol (Espagne)

 

tomatina © latomatina.org

 

Le festival a lieu au cours d’une semaine célébrant le saint patron de la ville. Le mercredi -jour de la bataille de tomates- rassemble 45 000 personnes. Grand défouloir, la « bataille » commence le matin et s’achève à midi. Les participants se lancent des tomates, donnant à la ville des allures de marea roja (marée rouge).

Dans un premier temps, la municipalité a interdit l’événement… avant de l’autoriser 7 ans plus tard, pour générer des recettes grâce au tourisme. Désormais, des camions distribuent les tomates aux participants avant la bataille.

L’événement mobilise 70 membres de la protection civile, 50 personnes issues de sociétés privées de sécurité, 36 volontaires et 40 agents de la garde civile. Un centre de soins, 11 ambulances, un hélicoptère et 13 médecins gèrent les éventuels accidents.


Le « Rock the boat » (festival de musique sur le paquebot Queen Mary, Long Beach) 

 

rock the boat© Sixthman

 

Rock the Boat ? Un festival de musique sur le mythique paquebot Queen Mary, amarré à Long Beach, en Californie : 8 scènes prévues sur 3 étages du navire et plus de 200 artistes rock/métal, parmi lesquels The Word Alive, DI, Get Scared, I Wrestled A Bear Once, ou Elitist pour l’édition 2014.

L’objectif consiste aussi à faire connaître des artistes locaux et leur donner confiance en leurs capacités scéniques. Les tickets d’entrée sont vendus 15 $ en prévente et il est possible de louer des chambres sur le navire.


Auteur : Edouard Teulières